Canadian Cyclist Quebec tourism Banner 24/7 - April 16
   Follow us on Twitter
 
Find us on Facebook
 
Wheels of Bloor - March 7
 
ACS Apollo Bikes - November 19
 
Williams Cycling March 28
 
IMBA Canada - Dec 14
 
Share the Road - Dec 14
 


 

 

 
Specialized Tarmac CC1 - Aug 12
 

Daily News


 

September 4/00 9:41 am - Killington, Bromont 24 Hour, Avenir (French)


Posted by Editor on 09/4/00
 

Saturn Riders are Ahead Going into Stage III of Killington Stage Race

Rutland, VT (September 3, 2000) - Two Team Saturn riders are in yellow going into the final stage of the three-day Killington Stage Race. Lynne Bessette of Team Saturn overcame French rider Jeannie Longo's lead today at the Rutland Criterium. Bessette placed fourth in the Criterium stage and pulled ahead into first overall.

"I am only ahead of Jeannie by 14 seconds," said Bessette after today's race. "But, tomorrow, I am going to fight for it." This is Bessette's fourth time riding the Killington Stage Race; last year, she took second place.

British National Team rider Sara Symington took first in the Rutland Criterium and is second overall going into day three.

In today's men's race, Saturn rider Chris Wherry took sixth place, maintaining enough of a lead to remain in first overall. First place in the Criterium stage went to Navigators rider Chris Baldwin.

"This race was awesome," said Baldwin after stepping down from the podium. "The crowd is great here, I could hear cheering all around the entire course."

The spectators in Rutland were treated to some spectacular cycling in today's race. Both the pro men's and women's races ended in a close sprint for the finish line.

The third and final stage of the Killington Stage Race is the Saab Road Race. This is the longest stage of the event with the pros riding 126 miles with over 7,000 feet of climbing.

"As far as races go, tomorrow's is one of the hardest," said Tim Johnson who is in fourth place overall after stage two.

The Saab Road Race begins at Automobile International in North Clarendon, VT and finishes at the Killington Base Lodge, at the top of the Killington Road.

Top 5 Pro 1-2 Men

1 Chris Baldwin NAVIGATORS 1:37:02
2 Vassiliy Davidenko NAVIGATORS
3 Dave McCook SHAKLEE
4 Chris Fisher 7UP/Colorado Cyclist
5 Eddy Gragus Jelly Belly all s.t.

GC

1 Chris Wherry SATURN 5:43:14
2 Glen Mitchell SHAKLEE at 0:06
3 Sean Nealy KISSENA CYCLING CLUB 0:26
4 Tim Johnson 0:35
5 Chris Peck WHEELWORKS/CANNONDALE s.t.

Top 5 Pro 1-2 Women

1 Sara Symington BRITISH NAT 57:39
2 Mari Holden US WOMEN
3 Leigh Hobson CHARLES SCHWAB
4 Lyne Bessette SATURN
5 Sandy Espeseth SATURN at 1:01

GC

1 Lyne Bessette SATURN 4:34:47
2 Sara Symington BRITISH NATIONAL at 0:10
3 Jeanne Longo VIT ALL 0:14
4 Mari Holden 0:17
5 Ceris Gilfillan BRITISH NATIONAL 0:39


Killington - Junior Men

Stage 1 Brandon Gap Road Race 71.29 km

1 Francois Parisien CAN PQ 2:01:40
2 Dominique Rollin CAN PQ
3 Jean Sebastien Maheu CAN PQ both s.t.
4 Oliver Stiler-Cote TEG ME at 3:51
5 Martin Gilbert CAN PQ 3:57
6 Robby Ketchell NES NY 4:11
7 Kyle Wagner TSV PA 4:13
8 Andrew Scott SCH PE s.t.
9 Cory Jay CAN 4:15
10 Michael Lange SUC MO

11 Phillipe Van Dupuis EDQ PQ s.t.
29 Pierre-Olivier Boily CAN PQ 9:34
37 Frederic Millette EDQ PQ 11:47
42 Jean Philipe Houle-P EDQ PQ 16:14
43 Guillaume Fausse EDQ PQ 16:20
54 William Roy EDQ PQ 23:39

King of the Mountain

1 Jean Sebastien Maheu CAN 14 points
2 Dominique Rollin CAN 10
3 Francois Parisien CAN 6

Sprint

1 Dominique Rollin CAN 7 points
2 Francois Parisien CAN 5
3 Jean Sebastien Maheu CAN 3


Bessette s'empare du maillot de leader

Killington, Vermont (DIAPO) ˆ Le départ n'était pas donné que Lyne Bessette et Mari Holden, de l'équipe olympique américaine, étaient parties en échappée. Les 40 kilomètres du critérium Rutland, présenté à Killington, ont été avalés le temps de le dire par les deux cyclistes qui avaient été rejointes en cours de route par Leigh Hobson et Sara Symington. Holden a finalement gagné la course devant Symington et Hobson. Bessette a fini au 4e rang.

" Dès le premier kilomètre, il y a une bonne petite cote qui coupe les jambes. Comme je grimpe plus facilement que les autres, j'ai pu me placer en avant. Puis, j'ai vu Mari (Holden) attaquer et j'étais tout de suite dans sa roue ", a raconté Bessette, la nouvelle détentrice du maillot de leader. " Je dois souligner l'excellent travail de mes coéquipiers. Elles ont vraiment bien controlé le peloton, ce qui a permis au groupe d'échappée de prendre une bonne minute d'avance. " Le travail des équipières de Bessette aura été si bon, qu'il aura même provoqué une petite colère de la Française Jeannie Longo, qui s'est fait ravir la première place.

Si Longo avait à redire sur le traitement qu'elle a subi pendant le critérium, Lyne, elle, n'a pas aimé l'attitude de Hobson. " Elle n'a pas travaillé dans l'échappée, mais pas du tout. A la ligne d'arrivée, elle nous attaque. Il y a une règle non-écrite qui laisse entendre que si tu n'as pas travaillé, tu restes derrière. " Holden et Symington ont toutefois résisté à l'attaque de Hobson.

Lundi, la dernière étape de 105 kilomètres sera la plus difficile, ou, comme Bessette l'a bien résumé, "ça ne sera pas de la tarte ! Mais, je connais bien ce parcours, tout ce que j'aurai à faire, c'est de rester coller dans la roue de Longo. "

Caroline Larose
L'Agence DIAPO...au service des athlètes 24 heures par jour
L'Agence DIAPO...Serving athletes 24 hours a day
téléphone et télécopieur (514) 990-4500
téléphone sans frais 1-800-210-9510
clarose@diapo.qc.ca
www.diapo.qc.ca


Les cyclistes devancent les fondeurs aux 24 heures de Bromont

Bromont (DIAPO) ˆ Après la présentation des championnats du monde des maitres de vélo de montagne, la station de Bromont accueillait samedi et dimanche une course de 24 heures. Fort de sa quatrième place acquise la veille (samedi), le skieur de fond Guido Visser et ses coéquipiers de l'équipe CHOI Radio X (équipe de fondeurs spécialement formée pour l'événement), comptait bien poursuivre sur sa lancée.

" Ca va super bien mon affaire ! " a mentionné Visser en début d'entrevue. " Nous avons gagné... temporairement. Samedi soir, au début de l'épreuve, le parcours était très boueux (plus de la moitié du circuit), ce qui a été un avantage pour notre équipe car nous devions courir à coté du vélo dans plusieurs sections. Durant la nuit, nous avions une demi-heure d'avance sur les autres. Il fallait compter une quarantaine de minutes pour compléter un tour, ce qui veut donc dire que nous étions sur le point de les rattraper. Malheureusement, le parcours s'est asséché et ils sont passés en quatrième vitesse vers 4-5 heures du matin. "

Visser et ses coéquipiers (Marie-Hélène Martin, Jocelyn Vézina et Yves Bilodeau) ont joué sur un règlement de la course qui stipulait que chaque coureur devait compléter un minimum de tours. Martin n'ayant pas roulé durant la nuit, l'équipe aurait eu un tour pénalité, ce qui la plaçait à égalité avec l'équipe Centrifuge (Marie-Hélène Prémont, Martin Nuckle, Jean-François Robert et Bruno Lafontaine). "Si la pluie avait été de la partie toute la journée, nous l'aurions probablement emporté, même si la course aurait été moins intéressante", a expliqué Visser, tout de même très satisfait de la prestation de son équipe.

Et maintenant, que fera l'olympien avec la bourse de 2000 $ remportée par son équipe ? "Payer les réparations sur mon vélo !" Le vélo de Visser ne devra pas rester trop longtemps dans l'atelier de réparation car son propriétaire prendra part à la Coupe du Québec au Mont-Comi, la fin de semaine prochaine. Par la suite, l'athlète multisport par excellence au Québec participera à des compétitions de cross-country (course à pied), de ski à roulettes et un duathlon. "Avec tout ça, j'espère bien également pouvoir terminer ma maitrise en génie mécanique avant la fin du prochain millénaire !" s'est exclamé Visser.

Mathieu Laberge
L'Agence DIAPO...au service des athlètes 24 heures par jour
L'Agence DIAPO...Serving athletes 24 hours a day
téléphone et télécopieur (514) 990-4500
téléphone sans frais 1-800-210-9510
mlaberge@diapo.qc.ca
www.diapo.qc.ca


Redden Report From Lausanne

The final world cup of the 2000 season was set above the picturesque city of Lausanne. Being the Olympic Capital and the home of the UCI (Union Cyclist International), this seemed to make a very good setting. The course was featured in a forest just outside the city limits. It was a mostly flat 9km loop with a couple middle ring climbs and one steep grunt. The descents were steep and fairly non-technical. But then came the rain ... It rained all day Wednesday and Thursday, dried slightly on Friday and Saturday, then rained all Saturday night and most of Sunday. The course turned into a slog session. The middle ring climbs became small ring leg exploders and the grunt turned into a run/hike. The descents were just "surf and hope", unless you were Ryder Hesjedal and Roland Green who, from reports I've heard, rocketed the descents with style. In dry conditions the women's course was set at 1 start loop, 1 shortened loop and 3 full loops. With all the rain, they decided not to change the preassigned length, so we were in for a long, slow haul. The men's course was originally set at 1 start loop, 1 shortened loop and 5 full loops, but after the drawn out action of the women's race, the officials reasoned enough and shortened their race by one full lap. Good thing because it was still a 2:25 hr race for the eventual winner.

I, Chrissy Redden and my teammate, Ryder Hesjedal were the only ones from the Gary Fisher/SAAB squad to make the trip to the Alps. We banded together and along with Canadian National team coach, Yuri Kashirin, we managed to get ourselves safely to the start of our respective races. My race was a disaster. Right from the 2km mark I knew it would not be my day, but what I was unawares of was how bad it would be. There were a lot of factors that added up to my poor showing, but the main thing for me is that this race is not indicative of the coming mountain bike race in Sydney in 3 weeks.

Ryder's race was going pretty good, he had a bad start loop, but got together with fellow Canadian team member, Roland Green, and together they started moving steadily through the pack. On the last lap they had easily got into the top twenty but Ryder went careening off course and did a full-on bear hug with a well placed tree. This took him out of the action for a couple of moments causing him to lose quite a few well earned positions.


Dionne encore à l'avant du peloton, Saint-Laurent un peu plus malchanceux

Le Blanc, France (DIAPO) ˆ La quatrième étape du Tour de l'avenir s'est jouée au kilomètre 128 lorsqu'une équipée de six cyclistes s'est détachée du peloton. Les coureurs ont mis jusqu'à dix minutes 45 entre eux et le peloton, qui croyait peut-être qu'il avait bien le temps de rejoindre les fugueurs, car, après tout, il s'agissait d'une étape de 220 kilomètres.

Lorsque le peloton s'est finalement mis en chasse de l'échappée, c'était trop peu, trop tard. Une stratégie un peu surprenante, puisque le détenteur du maillot jaune, Lazslo Bodrogi, faisait partie de l'échappée. C'est finalement le Français Frédéric Finot qui l'a emporté au sprint, devant un autre Français, Yoann Le Boulanger et Bodrogi, qui consolide son avance au classement général.

Dans le peloton de 107 coureurs à franchir le fil d'arrivée 2 minutes 10 secondes après Finot et compagnie, on retrouve Charles Dionne, qui s'est mis en bonne position pour le sprint final. " J'étais derrière Thor Hushovd du Crédit agricole, une brute. Comme il portait le maillot vert, je m'attendais à ce qu'il connaisse un bon sprint. Je me suis trompé, mais j'ai quand même essayé. " Dionne a fini au 14e rang. " Les 15 premiers obtiennent des points. Pour l'instant, je suis 10e. Ca prouve que j'ai une certaine régularité et c'est important pour moi. "

Même s'il est bien satisfait de cette étape, Dionne a trouvé éprouvante la chevauchée entre Mouchamps et Le Blanc. " Il ventait beaucoup et je me suis retrouvé souvent à l'avant du peloton. En plus, la pluie et la grêle se sont mises de la partie à l'occasion, rien pour nous faciliter la tâche durant cette longue étape. "

Son coéquipier, Martin Saint-Laurent, remis de son voyage dans les orties, a terminé à l'extérieur du peloton principal. " J'étais un peu nerveux à cause de ma chute d'hier (samedi), alors je suis resté à l'arrière. A quelques kilomètres de l'arrivée, il y a eu une cassure dans le peloton, alors je me trouve à finir à plus de trois minutes du vainqueur. Au moins, je suis toujours dans le coup. "

Lundi, petit échauffement pour tous les participants, alors qu'ils s'attaqueront à la moyenne montagne. L'étape de 172 kilomètres entre Le Blanc et Saint-Amand Montrond comportera trois montées de catégories quatre et une de troisième catégorie.

Caroline Larose
L'Agence DIAPO...au service des athlètes 24 heures par jour
L'Agence DIAPO...Serving athletes 24 hours a day
téléphone et télécopieur (514) 990-4500
téléphone sans frais 1-800-210-9510
clarose@diapo.qc.ca
www.diapo.qc.ca


Masters Road Worlds - Austria

Canadian Jane Helf finished 6th in the women's 40-49 category and 4th in the 45-49 road race.

 


Return to Canadian Cyclist homepage | Back to Top
D'Ornellas (+4767) - July 20
 
Norco Tactic - April 1
 

 
Bikesports - August 12
 

 


 
Dundas Speed Shop - Jan 11 (+524)
 
  


 
 © Copyright 1998-2014 Canadian Cyclist. All rights reserved.  Privacy Policy | Contact | Subscribe to RSS Feed  | Login