Canadian Cyclist Cervelo R5 24-7 2 March 26
   Follow us on Twitter
 
Find us on Facebook
 
Norco Tactic - April 1
 
BikeSports - November 17
 
D'Ornellas (+1528) - Jan 31
 
IMBA Canada - Dec 14
 
Share the Road - Dec 14
 


 

 

 
OGC Camelback CC2 - April 7
 

Daily News


 

November 13/02 11:53 am - Open de Nations Preview (fr)


Posted by Editoress on 11/13/02
 

Cyclisme sur piste - Open des Nations
Courtesy Sportcom

Nous allons essayer de ne pas finir derniers - Alexandre Cloutier

Ceux qui connaissent le cycliste Alexandre Cloutier savent qu'il est pince-sans-rire. Cependant, lorsque l'athlète de Ste-Foy mentionne que le but de l'équipe canadienne sera de ne pas terminer en dernière place du classement de l'Open des Nations qui s'amorcera ce vendredi à Bordeaux, il est sérieux.

« Cela fait 3-4 ans que le Canada est invité et nous terminons toujours derniers », avance-t-il à propos de cette compétition où les grands noms internationaux de la piste seront présents. Cloutier et Martin Gilbert, champions canadiens de la course à l'américaine, feront équipe avec Steen Madsen et Alexandre Maurais, lesquels participeront aux épreuves de vitesse.

Quand on jette un coup d'œil à la liste des participants qui seront à Bordeaux, on se rend bien compte que Cloutier ne badine pas : le champion du monde de la vitesse individuelle, l'Australien Sean Eadie, ainsi que des Français Jérôme Neuville et Franck Perque, médaillés d'or de la course à l'américaine lors des mondiaux de septembre dernier, seront au rendez-vous.

Même si le froid automnal l'empêche de s'entraîner sur la piste du centre national de Bromont, le porte-couleurs de la formation Volkswagen-Trek trouve quand même le moyen de parfaire sa préparation : « Nos courses aux six jours du Mexique ont été bénéfiques. Par exemple, nos relais sont beaucoup plus efficaces, tant du côté de la technique que du timing. » En deux ans et demi, Cloutier et Gilbert n'avaient fait équipe que deux fois. Lors de leur récente compétition mexicaine, ils ont eu l'occasion de faire près d'une dizaines de courses à l'américaine.

On retrouve le même son de cloche du côté de Martin Gilbert. « Il y a trois semaines, je n'étais pas complètement à l'aise sur la piste. Mais avec l'expérience du Mexique, où il y avait du bon calibre, ça m'a donné confiance », indique celui qui poursuit ses études en sciences pures au Cégep André-Laurendeau. « Avec l'école et la météo, je ne peux pas focusser juste sur l'entraînement. Disons que ça prend plus de motivation pour aller s'enfermer dans le garage et faire du rouleau. »

La course à l'américaine, mode d'emploi

Épreuve des plus spectaculaires, la course à l'américaine (également connue sous le nom de Madison- nom qui tire son origine de l'endroit où ces compétitions ont été présentées pour la première fois- le Madison Square Garden à New York), est une course où les équipes formées de deux coureurs s'échangent les relais pendant environ une heure, le tout à plus de 50 km/h de vitesse moyenne. Des sprints intermédiaires offrent des points et l'équipe qui en accumule le plus est déclarée gagnante.

Les vainqueurs seront conséquemment ceux qui auront su le mieux gérer leurs jambes et la durée de leurs relais : « Un bon relais dure 45 secondes, explique Gilbert. Le cœur travaille fort, mais les jambes n'ont pas le temps d'accumuler de l'acide lactique. Même quand on récupère c'est dur. Si tu es à la fin de ton relais, tu ne peux pas batailler pour le sprint intermédiaire car tu es fatigué. Il faut donc s'ajuster pour passer le relais avec trois quarts de tour à faire pour que celui qui embarque, et qui est reposé, tente sa chance au sprint. » L'entraîneur Éric Van den Eynde sera en bordure de la piste pour conseiller ses deux protégés.

Mentionnons en terminant qu'avant même son départ de l'aéroport, le voyage s'est plutôt mal amorcé pour Cloutier. L'athlète s'est fait voler un sac qui contenait plusieurs pièces d'équipement dont ses braquets et ses pédales. Ne reste plus que le ciel leur tombe sur la tête, ce qui pourrait peut-être se produire, quand on apprend que l'architecte du vélodrome de Bordeaux se nomme Roger Taillibert…

 


Return to Canadian Cyclist homepage | Back to Top
Williams Cycling March 28
 
Mont Tremblant Gran Fondo - Feb14
 
Wheels of Bloor - March 7
 
ACS Apollo Bikes - November 19
 
ARG Time Button - April 7
 


 
Dundas Speed Shop - Jan 11 (+524)
 
  


 
 © Copyright 1998-2014 Canadian Cyclist. All rights reserved.  Privacy Policy | Contact | Subscribe to RSS Feed  | Login